Home » Actualités » (A)mère

(A)mère

filiatio_10-077Raphaël Terrier

La Boîte à Bulles

BD

C’est un récit autobiographique qui prend aux tripes. Le dessin est sobre, minimaliste – non pas brouillon, mais réfléchi, plein de sens, en si peu de traits et en si peu de mots. L’auteur avait vingt-deux ans au moment de la première publication d’(A)mère en 2004 et son ouvrage a marqué les esprits. Et nous a bouleversés. La BD ressort aujourd’hui pour les dix ans de la Boîte à Bulles, avec une nouvelle jaquette. Raphaël Terrier raconte l’amour d’un petit garçon de dix ans pour sa mère, un amour magnifique mais jnquiet, de plus en plus… jusqu’à la folie alcoolique maternelle au désamour de survie d’un adolescent meurtri, ravagé. Qui, un jour, prend la parole. « Et là, je ne sais pas pourquoi », raconte-t-il au fil d’esquisses comme autant de coups de couteau, « mais tout ce que je gardais en moi depuis si longtemps, les crises, les situations de folie qu’on avait subies… tout est sorti. Je réalisais que ce que je vivais n’était pas la vie « normale » d’un garçon de dix ans. Et surtout, je prenais conscience que ce n’était pas de ma faute si ma mère s’était mise dans cet état. » Ventre noué et yeux piquants, on continue jusqu’à la fin.

Sabine Panet

Article paru dans Filiatio #10 – mai / juin 2013, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html