Home » Actualités » Bacha Posh

Bacha Posh

filiatio_12-105Charlotte Erlich

Actes Sud

« Je ne veux pas me morfondre dans mon coin en maudissant le sort. Je n’aime pas ce rôle. Je vais donc continuer à me battre. Voilà mon identité : lutter. Mon identité, c’est de persévérer, non pas d’être un garçon ou une fille. Je suis moi. Et moi, je me bats. Ça ne me gêne pas de mourir. Mais seulement quand j’aurais tout tenté. » Ce « il » ou « elle », en Afghanistan, c’est une basha posh : une fille élevée comme un garçon dans une famille qui n’en a pas. À la puberté, la basha posh doit devenir une femme. Mais pour l’instant et depuis l’âge de cinq ans, Farrukh est un garçon et jouit de sa liberté : avec ses amis du club d’aviron, il rêve de compétition et de victoires. Jusqu’à ce que son âge le rattrape, et que l’amour le mette en danger. «Basha Posh» est un roman magnifique, qui ouvre des perspectives et interroge nos représentations. Naître fille, grandir garçon, vivre femme alors que les barrières entre les sexes semblent infranchissables : autant d’étapes douloureuses qui clivent Farrukh et l’empêchent d’être heureux. Trouvera-t-il, trouvera-t-elle, la paix ? L’auteure nous laisse mille questions ouvertes.

Sabine Panet

Article paru dans Filiatio n°12 – janvier / février 2014, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

 

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html