Home » Notre vision

Notre vision

Vision, mission et valeurs

Filiatio est un journal humaniste, respectueux, anti-sexiste, au service des mères, des pères et des familles – de toutes les familles et de tous les parents. Au service aussi des professionnel-le-s, des politiques intéressé-e-s par la famille, les rôles parentaux et les processus d’éducation.

Filiatio contribue à faire réfléchir à la parentalité, à la maternité et à la paternité dans une perspective positive, ouverte, tolérante et pédagogique, attentive à éviter les stéréotypes. Parentalité, maternité ou paternité ne sont pas uniquement des évidences, ou des constructions sociales et des idéologies, mais aussi des pratiques quotidiennes, des habitudes, que Filiatio souhaite questionner avec ses lecteur-rice-s.
L’objectif de Filiatio : faire connaître, partager, diffuser des informations sur nos thèmes de travail, mais aussi mettre en lumière des situations humaines complexes pour apporter notre éclairage militant en faveur de la justice sociale et de l’égalité hommes-femmes.

 

Filiatio et l’égalité parentale

Filiatio ouvre ses pages au thème de l’égalité parentale, oui, mais pas uniquement après une séparation : égalité parentale dès le projet d’enfant. Au delà de la notion juridique d’ « autorité parentale conjointe » à laquelle cette expression fait allusion, l’histoire de l’ « égalité parentale » est liée à la lutte de pères pour garder le contact avec leur(s) enfant(s) après une séparation. Dans la perspective de Filiatio, il est important de parler d’égalité parentale plus largement, dès la naissance ou l’arrivée d’un enfant. Cela permet de faire prendre conscience de l’ensemble des stéréotypes et des injustices qui jouent structurellement. En défaveur des femmes, pour lesquelles l’arrivée d’un enfant représente souvent un éloignement du marché du travail, une précarisation. En défaveur des femmes, pour lesquelles l’arrivée d’un enfant est synonyme d’accroissement de l’inégalité dans la répartition domestique des tâches ménagères… Et aussi en défaveur des hommes, qui veulent aujourd’hui une autre place que celle que la répartition traditionnelle des rôles sociaux leur attribue : gagne-pain qui laisse à la mère le soin et l’éducation des enfants.

Egalité, pas égalitarisme. Dans le monde réel et non pas idéal dans lequel nous vivons, Filiatio essaie de montrer que dans certaines situations, il est prudent de faire attention à l’application du principe de l’égalité stricte. Par exemple, dans le cas des contribution alimentaires, les situations d’une femme et d’un homme sur le marché du travail ne sont pas les mêmes, et une égalité stricte dans la répartition des contributions pourrait revenir à créer, de fait, une situation d’inégalité. Réfléchissons !

 

Filiatio et le féminisme

En Belgique, l’observation d’indicateurs classiques en matière d’inégalités et de discriminations montre que les hommes restent majoritaires au sein des organes de pouvoir, qu’ils sont plus actifs dans le monde du travail, qu’ils sont plus visibles dans les médias, qu’ils disposent en général de plus d’argent que les femmes, qu’ils consacrent moins de temps qu’elles aux tâches domestiques et parentales… Filiatio reconnaît les mouvements sociaux, et en particulier les mouvements féministes qui, dans une perspective d’égalité entre les sexes, sont ont contribué de manière décisive à la remise en cause des rôles traditionnels dans la société et au sein de la famille (de la famille biologique, juridique, choisie…). Ainsi, Filiatio, à travers ses publications, encourage l’analyse des rapports entre les hommes et les femmes dans leur contexte politique, économique et social.

 

Histoire, structure et revenus

Filiatio est né d’un pari un peu fou entre trois amis qui, passionnés par les thématiques familiales depuis des dizaines d’années, ont créé en 2011 une asbl, appelée Smala !. Smala ! a pour objet social le soutien à la parentalité et à la famille au sens large, l’égalité hommes-femmes au sein de la famille et dans la société à travers toutes activités d’éducation, d’accompagnement, de plaidoyer, de communication et de recherche.

Un mécène proche des administrateurs de Smala ! et souhaitant rester discret a proposé de financer pour un an le processus de création d’un journal ainsi que les 10 premiers numéros. C’est ainsi, après plusieurs mois de réflexion et de préparation, qu’est né Filiatio, porté par l’enthousiasme de notre donateur anonyme, de Smala ! ainsi que d’une formidable équipe de bénévoles. Nous espérons diversifier rapidement nos sources de financements, notamment grâce aux abonnements ou à des subsides.

Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article