Home » Actualités » En cas de détresse, qui m’apporte un sentiment de sécurité ?

En cas de détresse, qui m’apporte un sentiment de sécurité ?

filiatio_11-047Octoscope asbl

S’adressant aux professionnels de l’intervention sociale et aux parents désireux d’identifier et d’enrichir leurs modes d’attachement, l’asbl Octoscope propose par le biais d’ateliers une réflexion autour des fondements relationnels de l’être humain.

Une notion universelle

Si les premières relations d’attachement se construisent entre le bébé et ceux qui l’élèvent (1) nous continuons à en construire tout au long de notre vie. Bien entendu, les figures d’attachement varient en fonction des spécificités, des besoins et des circonstances de notre existence. Mais qu’est-ce que l’attachement et être attaché à quelqu’un ? Comment se constitue le lien d’attachement ? Quand un attachement est-il « secure » et quand est-il « insecure » ? Que signifient ces termes ? Autant de questions que l’asbl Octoscope propose d’abord d’envisager, puis d’explorer, avant que chacun puisse y apporter des réponses incluant sa singularité d’individu comme son universalité d’être humain acteur au confluent d’une multitude de relations.

Origine

À partir du constat que les services d’aide à la jeunesse se trouvaient saturés d’enfants adoptés en détresse, des professionnels du secteur ont réfléchi à l’impact que l’abandon par leurs parents biologiques avait eu sur ces enfants et comment cet abandon rendait ultérieurement improbable ou difficile l’attachement aux parents adoptants. De la mise en commun de ces observations et des théories de l’attachement, entre autres, est née Octoscope.

Concrètement

En cette époque où nous sommes si souvent soumis à la distension, la distorsion ou l’exponentiation de nos liens d’attachement, l’équipe pluridisciplinaire de l’asbl apparaît judicieusement à la croisée de nos devenirs. À travers sa riche palette d’ateliers, elle crée des cadres propices à un examen interactif des fondements de l’humain en abordant les caractéristiques identitaires et relationnelles. Ponctuels et variés, les ateliers déclinent leurs thématiques à l’aune de notre infinitude. Partout où il y a relation, il y a potentialité d’attachement; de nos attachements initiaux dépendent la viabilité et la qualité de nos relations suivantes. C’est donc avec cette conscience des liens qui étayent que l’asbl Octoscope étudie les rapports entre : attachement et apprentissage; attachement et identité professionnelle; le rapport à soi et au monde; et une infinité d’aspects cruciaux de notre « être ».

Toujours dans cette optique, l’asbl dispense des formations aux enseignants dans les écoles et dans des centres de formation. Elle propose en outre des sensibilisations au personnel des crèches. Enfin, elle travaille aussi autour de ces thèmes en institut psychiatrique.

Une asbl à découvrir et à faire connaître ! Et pourquoi pas en équipe ? En couple ou en parents/enfants ?

David Besschops

(1) Sans exclure son importance, nous ne parlons pas ici de la relation in utero entre le bébé et sa mère.

POUR ALLER PLUS LOIN

❱❱ Pour contacter l’asbl, avoir accès au calendrier des formations ou en apprendre davantage : www.octoscope.be

❱❱ L’attachement, un lien vital, de Nicole Guedeney (Éditions FABERT & Yapaka.be)

Article paru dans Filiatio n°11 – septembre / octobre 2013, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

 

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html