Home » Actualités » Espace Écoute Médiation

Espace Écoute Médiation

filiatio19-012Espace Écoute Médiation est un lieu de médiation familiale qui, afin d’offrir aux familles l’opportunité d’investir autrement leurs relations de réussir à donner du sens aux conflits qui les fragilisent, a mis au point une méthode particulièrement en phase tant avec la réalité de ses clients qu’avec le respect qu’il entend leur montrer durant un processus de médiation : la médiation à domicile.

Accueil

Sympathie et humanité sont des ressentis qui s’imposent sitôt qu’on aborde Régine Lipszyc et sa collègue Brigitte Berger, les deux médiatrices familiales de l’Espace Écoute Médiation. Après s’être rencontrées durant leurs études de médiation, elles ont éprouvé au sortir de celles-ci le désir de créer une association qui ferait de l’humain le centre de leur projet. Sans faire l’impasse sur l’émotionnel, la médiation qu’elles développent allie les aspects concrets à d’autres plus réflexifs. Cela vaut la peine d’être souligné en ces temps pratico-pratiques qui mettent la fonctionnalité à l’honneur.

Le cadre et l’environnement sont des éléments primordiaux de la communication : ils participent de toutes relations. Ils en sont à la fois les piliers et les facteurs externes, parfois motifs de conflits. Si, dans cette optique, Régine et Brigitte mettent à la disposition des clients de la médiation un environnement neutre et un cadre bien défini, elles utilisent également les ressources de l’environnement et du contexte au cours de médiations plus spécifiques (voir médiation à domicile).

Comme elles le précisent, la dénomination de leur centre est le fruit d’une longue réflexion et tend, en trois substantifs, à circons- crire les trois fondements de leur travail et de leur réflexion.

Écoute

Capital aussi est le fait de pouvoir s’exprimer, faire part de ses peurs, de ses griefs ou tout simplement d’émotions difficiles à partager avec ses proches au quotidien. Pour cela, il faut se sentir et/ou se savoir écouté. À l’écoute, on peut dire que Brigitte et Régine le sont car votre serviteur n’a pas son pareil pour, à la moindre occasion, prendre la tangente et faire dévier la conversation. Il s’en est d’ailleurs fallu de peu que l’entretien ne vire au débat d’idées autour de la médiation. Heureusement, elles savent maintenir le cap.

Médiation

Si l’une des spécificités de la médiation est de trouver des solutions qui conviennent à toutes les parties en conflit, les expériences professionnelles et humaines et les expertises différentes de Régine et Brigitte leur permettent non seulement d’utiliser les techniques propres à cette approche mais encore de faire appel à d’autres compéten-ces si la situation l’exige.

Entrer en médiation est un cadeau que chacun peut s’offrir

filiatio19-009L’enfant en médiation

Attentives à l’ensemble du système familial, ces professionnelles ne voient pas dans l’intérêt de l’enfant une formule de rhétorique. Leur travail veille à l’inclure vraiment, de manière adaptée, dans le processus de médiation – quel que soit l’objet de la médiation. Bien sûr, elles veillent toujours à ce qu’au cours d’un entretien, l’enfant puisse conserver sa place d’enfant. L’entendre dans ses difficultés ne signifie pas lui donner l’impression que c’est lui qui va influencer la résolution d’un problème ou conflit. Régine et Brigitte sont particulièrement attentives à cette nuance. Pour elles, de par les loyautés au centre desquelles il se tient, l’enfant est une pièce fondamentale de la famille. Comme elles le disent si bien en évoquant des cas de séparation, « Plus l’enfant perçoit qu’un parent souffre de la séparation d’avec lui, plus il voudra le protéger par crainte d’abandon ». Afin de mieux considérer l’enfant à sa juste valeur et place, elles développent une médiation très particulière : la médiation à domicile.

À domicile

Qu’il s’agisse de résoudre des difficultés de communication ou des tensions relationnelles ou de travailler sur les territoires et espaces personnels, de réagencer des places et rôles dans une famille d’origine ou recomposée, de clarifier des attentes ou d’oeuvrer à l’apprivoisement de l’expression des émotions ou des peurs, la médiation à domicile offre à qui la choisit un panel d’options inenvisageables lors du processus plus classique ayant lieu au bureau. Pour mieux s’approcher du vécu concret des clients et à la demande de ceux-ci, les médiatrices se rendent sur place – sur les territoires – où se jouent les problématiques. C’est donc au plus près des êtres et de leur(s) réalité(s) qu’elles interviennent, ayant ainsi à leur portée non seulement la symbolique des lieux, les objets, les postures des clients – et après un certain temps, leur spontanéité – mais encore une notion de durée inédite lors des médiations traditionnelles. Par ailleurs, ce type d’intervention permet aux enfants d’y prendre part de façon quasiment naturelle, en exprimant des choses sans cesser de vaquer à leurs occupations, par exemple. Être à la maison leur permet en outre de se replier dans leur chambre ou d’aller jouer dans une autre pièce lorsqu’ils en éprouvent le besoin. Et puisque les activités de la famille participent du processus, on peut conclure qu’une médiation de cette sorte est un travail d’accompagnement qui s’intéresse véritablement au vécu de ceux qui s’y inscrivent. Pour Brigitte et Régine, la co-médiation offre plus d’efficacité, plus de richesses et plus de confort pour gérer toutes les informations émotionnelles qu’elles soient verbales ou non. A deux, elles agrandissent la capacité d’accueil. A deux, avec leurs différences, elles ouvrent « les deux battants de la porte au lieu d’un seul à la fois ». Sans oublier le fait qu’intervenir à deux permet à Brigitte et Régine de développer la stratégie de rapprochement-distanciation dont elles ont besoin pour avoir une vision globale du système familial et pouvoir accentuer leur action là où c’est nécessaire.

Autre aspect

En matière de médiation civile et commerciale, Brigitte travaille en collaboration avec le centre Espace Médiation qui traite également des désaccords commerciaux entre clients et fournisseurs, des litiges entre actionnaires ou administrateurs, des contentieux en matière de factures, etc.

Pourquoi contacter Espace Écoute Médiation ?

La médiation familiale s’attache à dénouer de nombreux problèmes, dont la séparation et le divorce, la manière d’exercer l’autorité parentale, les placements d’enfants ou de personnes âgées et tous les changements et réorganisations que peuvent rencontrer les familles dans la société mouvante d’aujourd’hui. Par ailleurs, un processus de médiation permet souvent à ceux qui s’y impliquent de mieux comprendre leurs fonctionnements relationnels, leurs manières de communiquer, et d’ainsi appréhender avec plus de conscience et de clarté leurs façons d’être en relation, que ce soit avec les autres ou avec eux-mêmes.

Entrer en médiation est un cadeau que chacun peut s’offrir et qui est d’ailleurs de plus en plus préconisé par les tribunaux. S’adresser à Espace et Écoute Médiation, c’est transformer ce cadeau en une surprise de taille. Car si aller à la rencontre de l’autre passe en priorité par la découverte ou le tracé des chemins qui nous y mène-ront, à Espace et Écoute Médiation, on vous apprend à dessiner des cartes, quelle que soit la forme de votre crayon…

Pour aller plus loin

Pour contacter Espace Écoute Médiation ou en savoir davantage :

www.ecoutemediation.com 

Ou visiter la page Espace Écoute Médiation sur Facebook.

David Besschops

Article paru dans Filiatio #19 – mai/juin 2015, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html