Home » Actualités » Et toi, quand est-ce que tu t’y mets ?

Et toi, quand est-ce que tu t’y mets ?

> BD

Le premier tome, Celle qui ne voulait pas d’enfant, raconte avec infiniment d’humour la pression de la maternité qui s’exerce sur Jeanne, 35 ans, en couple et sans enfant. Faut-il le préciser : nous sommes en France, où le taux de natalité est, pour la quatrième année consécutive, supérieur à deux enfants par femme – 2,1 : le record européen après l’Irlande. Jeanne vit dans un monde de femmes enceintes et de chérubins joufflus, où elle s’entend dire que le désir d’enfant est naturel, que les couples qui s’aiment en font tous, qu’une femme épanouie est une mère. Hilarant, et en plein dans le mille.

On ouvre donc avec joie le second tome, qui vient de sortir : On l’appellera Simone. Simone : pour Simone Veil, à l’origine de la loi qui, en 1975 dans l’Hexagone, a légalisé l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Peut-être aussi pour Beauvoir ? En voiture, donc : la colocataire de Jeanne, Lucie, la vingtaine, en couple, tombe enceinte : retard de pilule. Lucie veut avorter, son compagnon aussi.

En une cinquantaine de planches, on vibre en suivant leur parcours semé d’embûches (« Je ne pensais pas que c’était si compliqué à notre époque de se faire avorter ! » ) ; les stratégies de culpabilisation des proches (« Fallait y penser avant »), les doutes (« Tu vas regretter toute ta vie »), l’influence du lobby anti-IVG sur internet, la réponse. Sans aucun jugement porté sur Lucie, sur son choix. La question esquissée est plutôt : que se passe-t-il lorsqu’on prend la décision d’avorter ?

Une paire d’albums drôles, touchants, instructifs, à faire rembourser par la sécurité sociale, et à traduire d’urgence dans toutes les langues européennes, puisque, rappelons-le : en Espagne, l’avortement est menacé : en Irlande, il est interdit, sauf si la mère est en danger de mort ; à Malte, il est strictement interdit ; en Pologne, à Chypre et au Portugal, il n’est permis qu’en cas de viol ou pour des raisons de santé.

Sabine Panet

Et toi, quand est-ce que tu t’y mets ?
Tome 2. : On l’appellera Simone, Éditions Fluide G. , Véronique Cazot et Madeleine Martin

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html