Home » Actualités » France: travailler avec les mots

France: travailler avec les mots

Le 21 janvier, le Parlement français a voté en faveur de la suppression de la notion de « détresse » qui, en France, conditionnait l’accès à l’IVG depuis 1975, ainsi de la notion de « bon père de famille » présente dans le Code Civil, à remplacer désormais par l’adjectif « raisonnable ». Agir sur la langue pour augmenter l’égalité hommes-femmes n’est pas nouveau pour la France : en 2012, une circulaire ministérielle demandait la disparition du terme « mademoiselle » dans les documents administratifs. Même démarche en Suède et en Chine, qui permettent, voire prônent (notamment dans le système scolaire) l’usage d’un pronom personnel neutre (ni masculin, ni féminin) pour désigner les personnes sans préciser leur sexe. Une modification comparable serait très difficile à organiser pour le français, qui sexualise non seulement les pronoms, mais aussi les déterminants, les adjectifs et les participes passés…

http://www.francetvinfo.fr/societe/supprimer-bon-pere-de-famille-du-code-civil-fait-il-vraiment-avancer-la-cause-feministe_511481.html

 

Article paru dans Filiatio #13 / mars – avril 2014, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html