Home » Actualités » « Je ne veux pas d’enfant »

« Je ne veux pas d’enfant »

filiatio_14-036

De plus en plus de femmes refusent de devenir mères. Leur choix se heurte souvent à l’incompréhension et à l’hostilité, parfois même à la colère, parce qu’il bouscule la norme, fait rejaillir la conviction répandue selon laquelle une femme qui ne procrée pas n’en est pas tout à fait une. Et laisse entrevoir la perspective effrayante d’une extinction de l’humanité, si elles en venaient à donner des idées aux autres… Qui sont-elles ? Pourquoi n’ont-elles pas de désir d’enfant ou renoncent-elles à en avoir, et comment mènent-elles leur vie sans bambins accrochés à leurs jupes ?

Par Annabelle Georgen
Illustrations: Lola Parrot-Lagarenne

Cliquez sur les articles pour continuez la lecture


filiatio_14-037Pourquoi les Allemandes ne font pas de bébés ?

L’Allemagne a un taux de fécondité parmi les plus bas au monde. Avec une moyenne de 1,39 enfant par femme, le renouvellement des générations n’est plus assuré, et le pays risque de ressembler à une maison de retraite géante d’ici quelques décennies. Les raisons de ce déclin démographique inquiétant sont à chercher autant dans les moeurs de la société allemande que dans une politique familiale peu efficace.


filiatio_14-041« Elles estiment avoir gagné en liberté »

Dans son étude « Les femmes sans ombre ou la dette impossible » la psychiatre française Geneviève Serre explore les raisons pour lesquelles de plus en plus de femmes décident de ne pas être mères. Interview.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX


filiatio_14-043« Tu as peut-être seulement besoin de grandir encore un peu dans ta tête »

Véritables défouloirs des angoisses et des maux de l’âme humaine, les forums internet regorgent de discussions autour du non-désir d’enfant. Livrées au jugement des autres femmes, celles qui se confient sont souvent rappelées à l’ordre.

Autrefois, dans les villages, les femmes se retrouvaient de bon matin au lavoir, et tandis qu’elles lavaient leur linge sale côte-à-côte, elles s’entretenaient de leurs petits tracas quotidiens ou échangeaient les derniers potins.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX


filiatio_14-044« No kid », « childfree »… Ces adultes sans enfants qui revendiquent leur choix de vie

Ils ont en commun d’avoir choisi de ne pas fonder de famille et de se sentir ostracisés par le reste de la société. Pour partager leurs expériences et faire valoir leur droit à la différence, les « no kid » et les « childfree », ces femmes et ces hommes qui se revendiquent comme étant « libres d’enfant », se regroupent en clubs ou en communautés en ligne. Né aux États-Unis dans les années 1970, ce mouvement est surtout présent dans les pays anglo-saxons.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Dossier paru dans Filiatio #14 / juin – juillet 2014, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html