Home » Actualités » Le conte du prince en deux ou l’histoire d’une mémorable fessée

Le conte du prince en deux ou l’histoire d’une mémorable fessée

filiatio-15-058Olivier Douzou et Frédérique Bertrand

Le Rouergue 2014

Jeunesse

Rebondissant sur le sujet de notre dernier dossier (« Pleins feux sur la fessée », Filiatio #13), cet album écrit par Olivier Douzou, illustré par Frédérique Bertrand et initialement publié au Seuil en 2001, revient – et tant mieux – pour narrer l’histoire du prince Charles-Édouard. Fils unique, il fut un jour coupé en deux dans le sens de la hauteur par la main trop leste de son roi de père, qui entreprit de le fesser en violation de la loi du royaume interdisant de faire violence à un enfant. Une moitié princière en voulut à son père, l’autre fit mine de rien mais n’en pensa sans doute pas moins. La reine enfin se lamenta en silence, de peur de mettre son époux en colère. Les deux profils grandirent donc séparés par une feuille rouge comme le sang, et la moitié rancunière, rapidement enfermée par son père dans une haute tour du château, s’enfuit et menaça d’informer le peuple de cette tragique correction… Un album dual, inscrit dans l’histoire autant que dans le débat contemporain, qui ouvre au débat non pas uniquement sur la fessée, mais sur la frontière entre l’autorité et la violence : car si le châtiment corporel est une violence, la violence, quant à elle, ne revêt pas uniquement les apparences de la fessée… Dès 4 ans.

Sabine Panet

Article paru dans Filiatio #15 / septembre – octobre 2014, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html