Home » Actualités » Le Téléphone pleure… ?

Le Téléphone pleure… ?

filiatio18-027

Allô, j’appelle du portable de Wendy
Ca va peut-être couper y’a plus de batterie
Faut qu’j’appelle Aurélie
Pour qu’elle rappelle Marie
Et qu’elle lui dise surtout qu’il faut passer chez Julie
J’viens d’envoyer un texto à Claudia
Mais comme y’a plus d’crédit ça capte pas
Faudrait dire à Léa qu’elle n’appelle pas chez moi
Et qu’elle laisse un message sur le répondeur d’Aurélia
Allô allô, Maman, j’vais rentrer à la maison
Allô allô, Papa, j’vais rentrer à la maison
Allô allô
Allô allô
Allô allô…

“Allô Allô”, une chanson d’Ilona Mitrecey, 2005

Promesses technologiques

Aujourd’hui, les relations entre individus se construisent et se maintiennent pour une bonne part à travers divers outils de communication techniques. Le téléphone, l’ordinateur et la tablette numérique semblent offrir la promesse d’une communication rapide avec autrui quelles que soient les circonstances. Quant au smartphone, qui concentre les atouts de ces trois médias dans un seul appareil, il n’est pas loin de constituer pour certains un deuxième cerveau, dédié tout spécialement aux acti- vités relationnelles et même indispensable aux échanges avec autrui.

Filiatio s’est demandé quel rôle jouent ces technologies dans les dynamiques relationnelles des familles dissociées. Des millions d’enfants vivent avec un seul parent à la fois et sont donc séparés de leur autre parent durant plusieurs jours d’affilée, parfois dès un âge très tendre. Parallèlement, des millions de pères et de mères séparés doivent apprendre à vivre une partie du temps sans voir, entendre ni embrasser ceux qu’ils ont mis au monde.

Dans ces séparations parents-enfants récurrentes, choisies ou imposées par les circonstances, les nouvelles technologies de l’information et de la communication – NTIC – apportent-elles du baume au coeur ou au contraire un regain de souffrance ? Le téléphone, l’ordinateur sont-ils mobilisés par ces enfants et ces parents pour compenser l’éloignement des corps ? Peuvent-ils devenir des outils pour entretenir des liens réguliers voire quotidiens après une séparation ? Ou sont-ils au contraire des sources d’inquiétude ou d’agacement supplémentaires pour les ex-familles qui peinent à sortir du conflit ?

Ce dossier écrit à trois voix vous propose des éclairages variés sur ces problématiques. Vous découvrirez d’abord une interview d’Annette Bridoux, avocate-médiatrice, suivie d’un témoignage détaillé envoyé par une mère à propos des modes de communication élaborés après son divorce pour maintenir un contact constructif avec son ex-mari. Suit une réflexion critique sur de nouveaux gadgets proposés aux parents : des applications de surveillance à distance de leurs enfants par GSM interposé ! Et pour finir, une question… à laquelle nous vous laisserons le soin de répondre par vous-même ! Mais non sans vous fournir matière à réflexion. Bonne lecture !

Cliquez sur les articles pour continuer la lecture

filiatio18-030Les « nouvelles » technologies : pas si nouvelles que ça !

Dès 1793, Claude Chappe met en place un système de communication optique et mécanique appelé sémaphore. Conçu sous forme de tourelles de pierre se transmettant des signaux à l’aide de bras mécaniques, ce système est le premier réseau de télécommunications d’envergure nationale. Il faut attendre 1832 pour voir apparaître le télégraphe électrique.


 

filiatio18-032Pas forcément mauvaises

Comment les (nouvelles) technologies de la communication interviennent-elles dans le quotidien des familles dissociées ? Génèrent-elles de nouveaux types de conflits familiaux ? Filiatio a tenté d’y voir plus clair en compagnie d’Annette Bridoux, avocate et médiatrice familiale.

En 2012, l’Association pour la médiation familiale (AMF) invitait de nombreux intervenants à s’interroger sur le rôle des technologies de la communication dans les conflits familiaux.

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXx


filiatio18-036La communication stratégique

Communiquer avec l’autre parent de ses enfants après une séparation très conflictuelle peut être difficile. Une maman divorcée nous raconte comment elle a renoncé à la sincérité avec son ex-mari, au profit d’une véritable stratégie communicationnelle destinée à obtenir les liens les moins conflictuels possibles.

 


filiatio18-038Quand les parents se transforment en « big brothers »…

Le marché de la surveillance électronique est en plein boom. Une armada d’applications de tracking pour smartphones permet désormais aux parents anxieux de suivre à distance les moindres déplacements de leurs enfants.

« N’oublie pas de m’appeler pour me dire que tu es bien arrivé. » Voilà ce que disent souvent les parents à leurs enfants lorsque ceux-ci vont passer la semaine chez leur père ou leur mère en cas de garde alternée, ou bien quand ils rendent visite à leurs grands-parents ou à un camarade de classe. De plus en plus de parents n’ont pourtant aujourd’hui plus besoin de prononcer cette phrase.


Faut-il contacter son enfant quand il est avec son autre parent ?

A Filiatio, nous nous méfions des réponses toutes faites ! L’observation fine des êtres et de leurs émotions nous semble bien préférable aux conseils clé-sur-porte – et tellement plus propice à la construction, par chacun-e, de la réponse adaptée à la difficulté qu’il-elle rencontre… Vous vous demandez comment organiser une relation téléphonique parent/enfant ? Voici de quoi alimenter votre réflexion…


filiatio18-041Il y a quelqu’un à l’appareil

Le déploiement des technologies de la communication a fait fantasmer beaucoup d’esprits dans les années ‘60. On entrevoyait l’avènement d’un « village planétaire », capable de refonder l’humanité en une vaste communauté pacifiée vivant au même rythme et partageant la même langue, les mêmes valeurs, les mêmes préoccupations. Cinquante ans plus tard, le monde ressemble effectivement à un village… mais ce sont toujours des humains qui l’habitent !

 

Dossier paru dans Filiatio #18 – mars/avril 2015, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html