Home » Actualités » Plus jamais sans elle

Plus jamais sans elle

filiatio_9-121Mikaël Ollivier

Le Seuil

Pour les ados

Alan n’a jamais connu sa mère – en revanche, ça fait bientôt dix-huit ans qu’il vit avec son père, et il se doute bien qu’il a dû, à un moment, se passer quelque chose entre ses parents pour qu’il finisse par voir le jour. Mais son père a toujours éludé la question, et Alan n’en peut plus. Enfin, lorsque son père lui demande ce qu’il veut pour sa majorité, Alan lui répond : « Ma mère. Je veux ma mère pour mes dix-huit ans. » Demande assez légitime. À travers l’alternance de points de vue dans la narration, on comprend assez vite que cette femme, Ellen, ne vit pas une existence tout à fait paisible. Elle change de pays tous les quatre matins, est armée, fait du karaté, boit des bières et collectionne les amants. Espionne ? Agent secret ? Ça sent l’embrouille. Alan ne le sait pas encore, mais lorsqu’il débarque dans la vie d’Ellen, son existence va prendre un tour sacrément rocambolesque… Résultat : un mélange assez rock’n’roll d’adrénaline et de secrets de famille.

Sabine Panet

Article paru dans Filiatio n°9 – mars / avril 2013, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

 

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html