Home » Actualités » Projets associatifs

Projets associatifs

Ce mois-ci, Filiatio donne la parole aux Femmes Prévoyantes Socialistes, afin qu’elles nous présentent leur campagne « Papas, osez l’aventure ». L’idée : favoriser la paternité pour bâtir l’égalité.

 

Plus de paternité, plus d’égalité : un combat de longue date pour les FPS, qui portent depuis plus de vingt ans la revendication du congé de paternité. A l’occasion de la campagne « Papas, osez l’aventure », elles souhaitent favoriser le congé parental pris par les pères : en Belgique, il est pris à 73,3% par des femmes, et à 26,7% par des hommes. Les FPS pensent que les tâches familiales, professionnelles, les engagements sociaux, politiques, syndicaux, les loisirs, peuvent, et doivent, être accomplis par l’un et l’autre sexe, sans que cela ne suscite de commentaires, ou que cela ne soit à l’origine de discriminations.

Utopie ? Non. Choix de société. Changement social. Qui passera par les femmes, par les hommes, par les mères et… par les pères. Les FPS misent sur les pères qui nourrissent, langent, jouent, donnent le bain. Ceux qui écoutent, consolent, instruisent et câlinent. Ceux qui achètent vêtements et chaussures, prennent rendez-vous chez le dentiste, attendent la sortie des classes, supervisent les devoirs. Ceux qui prennent congé pendant les vacances scolaires, organisent la garde en cas de maladie, font la liste des courses. Ceux qui conservent leur rôle auprès de leur enfant, lorsque le couple parental se sépare. Ceux qui n’ont pas peur d’exercer leur autorité, de mettre des limites, d’élever la voix quand c’est nécessaire. Non pas pour « aider » leur femme, non pas parce qu’on leur a demandé, mais parce que cela fait partie de leurs responsabilités (et de leurs plaisirs). Ces obligations, ces plaisirs parentaux et domestiques, seraient tellement plus faciles à cumuler avec un emploi s’ils étaient partagés en deux… Et puis, peut-être que les employeurs finiraient par comprendre eux aussi qu’engager une femme en âge d’avoir des enfants n’est pas plus dangereux que d’engager un homme, puisque les deux sont bien décidés à mener de front emploi et famille… Surtout si leurs enfants ont accès à des places d’accueil et des loisirs extra-scolaires adaptés.

Voilà bien longtemps que les FPS affirment l’importance du rôle des pères pour bâtir l’égalité. Égalité dans la famille et égalité dans l’emploi vont de pair. En 1938, on pouvait lire dans « La Femme Prévoyante », sous la plume d’Emmy Halleans : « Pourquoi les enfants qui doivent la vie au couple, ne peuvent-ils être soignés par chacun des deux êtres qui composent le couple ? Le papa qui aime son petit ne trouvera nullement ridicule de lui donner son bain et son biberon. » Dans la même ligne, elles ont, les premières, introduit en Belgique la revendication du congé de paternité. Elles produisent et publient régulièrement des recherches, des articles sur le sujet. Elles ont élaboré la campagne « Papas, osez l’aventure » pour rappeler à tous que les congés parentaux, comme leur nom l’indique, ne sont pas réservés aux mères mais sont un droit pour tous les travailleurs. Qui a dit que les féministes n’aimaient pas les hommes ?

Filiatio, d’après Françoise Claude, chargée d’études aux FPS.

Les Femmes Prévoyantes Socialistes militent et portent des revendications politiques pour une société plus égalitaire. Regroupant 11 régionales et plus de 200 groupes locaux, elles organisent de nombreuses activités d’éducation permanente sur l’ensemble du territoire de la Communauté française. Elles sont un mouvement mutuelliste, féministe, laïque, de gauche, et viennent de fêter leurs 90 ans.

 

Mode d’emploi des congés parentaux à l’usage de toutes les mamans et de tous les papas

En 2012, plusieurs changements législatifs ont été apportés à la loi sur ces congés :

  • Le congé de paternité devient congé de naissance.
  • Le congé de naissance fait l’objet d’une protection contre le licenciement.
  • Le congé parental passe de 3 à 4 mois (le 4ème mois est rémunéré si l’enfant est né après le 8 mars 2012).
  • Les types de congés parentaux sont modifiés (3 mois à temps plein, 6 mois à 1/2 temps,ou 15 mois à 1/5 temps)

Montant des allocations (nettes, depuis le 01.02.2012) :

  • Congé parental à temps plein: 693,20 € (isolé et cohabitant)
  • Congé parental à mi-temps: 319,52 € (isolé et cohabitant)
  • Congé parental à 1/5ème temps: 145,77 € (isolé), 108,40 € (cohabitant)
  • Crédit temps à temps-plein: 423,81€ (isolé et cohabitant)
  • Crédit temps à mi-temps: 195,35€ (isolé), 165,05€ (cohabitant)
  •  Crédit temps à 1/5ème temps: 166,02€ (isolé), 100,93€ (cohabitant)

Plus d’infos sur la campagne et vos droits :

http://www.femmesprevoyantes.be/priorites/familles/Pages/Congeparental.aspx

Paru dans le magazine Filiatio n°7

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html