Home » Actualités » Quelques avantages de l’hébergement égalitaire

Quelques avantages de l’hébergement égalitaire

Ce n’est pas une découverte mais il reste judicieux de le rappeler : quand il est égalitaire, l’hébergement des enfants peut s’avérer être un processus émancipateur pour les deux sexes. En effet, il permet de préserver certains droits acquis de longue lutte : l’accès au travail pour les femmes par exemple, ou l’investissement de la sphère domestique par les hommes. Pour ceux qui l’ont investie, bien sûr. Dans ce sens, il existe en Flandre de plus en plus d’entreprises qui mettent sur pied des arrangements particuliers, voire des contrats d’embauche à clause particulière destinés aux parents ayant opté pour un modèle d’hébergement alterné. Ces dispositions offrent aux parents l’avantage inestimable de conserver leur vie telle qu’elle était organisée préalablement à la séparation et ne contraignent pas les femmes à quitter leur emploi pour recouvrer leur ancienne « place » de mère au foyer. En regard d’une telle initiative, lorsqu’on observe les résultats des hébergements accordés au tribunal par les pères qui les sollicitent, on peut légitimement se demander si le secteur économique n’est pas en train de s’adapter aux transformations sociétales plus rapidement que le monde de la magistrature. Par ailleurs, libérées d’un hébergement exclusif au profit d’un hébergement égalitaire, les femmes gagnent une disponibilité dont seuls les hommes disposaient auparavant. Ce gain signifie pour elles plus de temps pour entreprendre une relation avec une/un nouvelle/nouveau partenaire, ce qui aura pour effet de diminuer le nombre de familles monoparentales – et la précarisation économique que cet adjectif sous-entend – et de permettre aux enfants de retrouver une situation familiale qu’ils auront plus de facilité à percevoir comme inscrite dans la normalité. Décidément, s’il ne mène pas à tout, l’hébergement égalitaire est toutefois la clef de voûte d’une (r)évolution équitable de notre société.

David  Besschops

Article paru dans Filiatio #18 – mars/avril 2015, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html