Home » Actualités » RESERVATION ROAD

RESERVATION ROAD

Réalisateur Terry Georges

Deux pères que tout ne sépare pas et qui, accidentellement, se rejoignent à l’occasion d’un drame qui enlèvera la vie au fils de l’un d’eux. Voilà le moment de bascule d’un film qui appuie sa construction sur sa sobriété. En effet, ici, rien n’éclate ni n’explose lorsque la mort survient. La douleur est sourde, elle se cache sous l’incompréhension au départ, puis dans l’impérative nécessité d’acception, par après. Pourtant, à partir de ce drame, les routes des deux pères, qui n’étaient pas destinées à se réunir, vont converger. Mais qui dit convergence en de telles circonstances risque d’entendre autre chose que le propos du film. Et c’est ici qu’il diffère des représentants du genre dramatique. Si l’amputation subie par un père lui rend le deuil impraticable, pour l’autre, accessoirement le criminel, cet évènement devient l’opportunité d’une remise en question.

David Besschops

Article paru dans Filiatio #16 – Novembre-Décembre 2014, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

 

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html