Home » Actualités » « Silence », Comès

« Silence », Comès

CASTERMAN/les romans/A SUIVRE

Presqu’un titre de western pour une bande-dessinée inclassable et indémodable. Publiée en 1980, elle n’en conserve pas moins ce mystère qui déjà à l’époque n’aurait pu être réduit à quelques lignes de commentaire. Aujourd’hui, excepté que son auteur n’est plus parmi les vivants, rien n’a changé et il n’est pas plus aisé qu’auparavant d’évoquer ce travail. D’ailleurs, le titre ne l’indique-t-il pas ? Par le passé déjà il était difficile d’en parler tant ce livre appartient au domaine des oeuvres qui subjuguent et autour desquelles on tourne et tourne encore avant d’y retourner, plein de questionnements indicibles, happés par l’aura qui flotte autour de lui. Même la perspective historique, qui aurait pu nous donner du recul et des indications, n’a fait qu’en épaissir l’étrangeté. Et, les années passant, la technologie aidant, nous nous sommes considérablement éloignés de l’ancrage campagnard dans lequel se déroule l’histoire. Toutefois, « Silence » reste, immuable, dans un décor assourdi, une féérie. Et un cadeau pour le lecteur qui se dirigera vers cet ouvrage… Car, à moins d’une réédition, soudain effet de manche commercial, il n’arrivera pas seul au lecteur. Il faut aller le dénicher !

David Besschops

Article paru dans Filiatio #16 – Novembre-Décembre 2014, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html