Home » Actualités » Témoignage : « J’ai testé l’hébergement de type ‘nid’ »

Témoignage : « J’ai testé l’hébergement de type ‘nid’ »

filiatio21-def-032Lorsqu’ils se sont séparés il y a quatre ans, le Munichois Sascha Schmidt et son ex-femme ont choisi de continuer à s’occuper de leurs deux filles, alors âgées de cinq et huit ans, dans l’appartement dans lequel ils vivaient autrefois tous les quatre.

« Nous nous sommes séparés sans nous disputer. Comme je suis à mon compte, je travaillais beaucoup depuis la maison et j’étais donc là pour les enfants. Nous avons décidé que ce serait moi qui déménagerais et nous nous sommes posé la question de qui allait garder les enfants pendant que mon ex-femme travaillait. Étant donné que Munich est une ville très chère, j’ai proposé de prendre un petit appartement dans le quartier et de m’occuper de nos filles dans l’ancien appartement, dans lequel elles ont continué à vivre avec leur mère. Nous ne savions pas à l’époque que cela portait le nom de nid. Comme mon ex-femme était souvent en déplacement dans le cadre de son travail, je venais habiter une semaine sur deux dans l’appartement quand elle n’était pas là et, quand elle était là, je gardais les enfants en journée pendant les heures où elle travaillait. Quand mon ex-femme était là le week-end, je prenais parfois les enfants dans mon petit appartement. Cette solution était plus économique que de prendre chacun un grand appartement où les enfants auraient eu leurs chambres. Étant donné que je vivais à trois minutes de l’appartement, cela ne me dérangeait pas de me déplacer. L’an dernier cependant, j’ai commencé à trouver difficile de passer du temps dans l’ancien appartement, d’un point de vue énergétique, émotionnel. Nous avons tous les deux de nouveaux partenaires. Ma nouvelle compagne a emménagé chez moi il y a un an et demi. Je me sentais comme un invité chez mes enfants. J’ai pris la décision de quitter Munich d’ici 2017 et de retourner vivre dans le nord de l’Allemagne, au bord de la mer, là d’où je viens. Les filles ont grandi et n’ont plus autant besoin de moi, elles pourront me rendre visite pendant les vacances scolaires et, grâce aux outils de communication comme Skype, on peut garder un contact régulier. J’en ai parlé à mon ex-femme pendant les vacances de Pâques cette année et cela a agi comme un déclic. Elle a décidé de déménager dans un autre appartement avec les enfants et son nouveau compagnon. Le déménagement aura lieu ce week-end. »

Lire la suite du dossier: Quid de la garde des enfants après séparation en Allemagne ?

Dossier réalisé par Annabelle Georgen
Illustrations : Râ

Article paru dans Filiatio #21 – novembre/décembre 2015, abonnez-vous ou téléchargez gratuitement ce numéro.

 

Je commente (0) Commenter | Je partagePartager sur facebook | Je tweeteTweeter cet article

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires
** Vous pouvez utiliser certaines balises html